Le projet Translate, proposé par Screen Club et Superscript (Lyon), revient aux origines de l’art numérique et des premiers algorithmes conçus par les pionniers du dessin généré par ordinateur.

Pensé comme un hommage, et inspiré par des initiatives telles que le Recode Project (projet communautaire visant à préserver le Computer Art en traduisant d’anciens codes en un langage de programmation moderne : le Processing), ce dispositif a pour objectif de faire revivre et de ré-interpréter les expérimentations des pionniers de l’art numérique en leur donnant une dimension interactive et en les transposant dans l’espace urbain.



Le projet Translate, proposé par Screen Club et Superscript (Lyon), revient aux origines de l’art numérique et des premiers algorithmes conçus par les pionniers du dessin généré par ordinateur.

Pensé comme un hommage, et inspiré par des initiatives telles que le Recode Project (projet communautaire visant à préserver le Computer Art en traduisant d’anciens codes en un langage de programmation moderne : le Processing), ce dispositif a pour objectif de faire revivre et de ré-interpréter les expérimentations des pionniers de l’art numérique en leur donnant une dimension interactive et en les transposant dans l’espace urbain.

Credits

Conception & réalisation :
Screen-club & Superscript